Eblouissante collection Haute Couture Printemps-Eté 2006 de John Galliano chez Christian Dior. Une horde de libertines, parfois mutines mais surtout pas catins, évoluent sous une tente dressée dans le bois de Boulogne. Le décor est planté. Le show peut commencer. 1000 invités, comme il se doit triés sur le volet, dont 500 journalistes, attendent d’être émoustillés, de s’encanailler. Les Divas Dior sortent. Robes du soir à panier type new Ménine, corsets lacés serrés couleur chair, visages à peine voilés de mousseline, cols un peu collets montés, coupes toujours en biais se succèdent sur le podium. Sexy en diable, la créature Dior version haute couture ose la couleur ROUGE. Profond, violent, éclatant tous les rouges sont là, seuls ou brillamment accompagnés, savamment rebrodés. Le petit détail, 1789 tatoué dans le cou. Comme si cela ne suffisait pas, les voiles portés par ces courtisanes sont brodés de têtes de morts. La foule en liesse, applaudit (sic!). Véritable ovation. Encore une fois. Une collection à décliner à l'envie, des propositions fortes que l'on retrouvera c'est certain dans les boutiques. Et il est à parier que tout le monde arborera l'une de ces croix gallianesques mais version XXL.

Les petites mains de la maison Dior nous ont encore fait rêvé. Bravo Mesdames.

voir l'album de la collection.

collection haute couture printemps été 2006 Christian Dior, copyright Reuters et Le Figaro
dior2006dior22006dior32006dior42006