Ricardo Tisci réveille par ce défilé la belle endormie. Par cette surprenante leçon de mode, le jeune créateur entraine son public dans un monde merveilleux, féérique. Loin des effets podium, et des contraintes clientes, Tisci fait défiler une femme mysterieuse, savant mélange de douceur et d'animalité. Fines lianes de cuir, plumes, poils, peaux... tout un imaginaire africain décliné dans un monde de légèreté. Les silhouettes semblent voletter sur le podium, les tissus s'envolent et Maria Carla, splendide clot ce pur moment de bonheur.

g1 g2 g3

g4 g5 g6

ph vogue