Connaissez-vous le white day ? Petite fête marketing japonaise, amusante et décalée comme seuls les nippons en ont le secret, célébrée le 14 mars, soit un mois après la St Valentin. Lorsque le 14 février une japonaise offre un présent en chocolat à son élu, celui-ci lui retourne cette petite attention lors du « white day ». Un peu tiré par les cheveux je vous l’accorde. A l’origine, en 1995, c’est un fabricant de Marshmallow qui eut cette idée saugrenue, très vite reprise par les chocolatiers…
Et Mie Kasao, l’heureuse propriétaire d’une pâtisserie Tokyoïte, Sweetch, a eu la bonne idée de s’en faire une spécialité. Au delà de ce fait anecdotique, la pâtisserie de Mie est plus proche de l’atelier d’artiste que de la boutique de Pierre Hermé : chandeliers en cookies, cuillères en sucre Candy… Curieuse de tout, la créatrice parcours les boutiques branchées, les galeries, bref tous les lieuxs susceptibles de la nourrir. Mais n’allez pas croire que la forme prime sur le goût. Cette ancienne chef pâtissière de grands hôtels, est extrêmement scrupuleuse sur le choix des produits.

SWEETCH sweetch02 sweetch03 sweetch04 sweetch15