Joël Palix a misé gros en faisant entrer dans le Temple Nicola Formichetti, connu pour être DA de quelques magazines pointus dans l'univers de la mode avant d'être le mentor chiffon d'une certaine Lady G. Pour son dernier défilé femme, après s'être plongé (vaguement) dans les archives maison, il proposait un vestiaire muglérien très en douceur pour cette maison qui avait, il y a quelques décennies, redessiné la silhouette féminine. Pour ce défilé homme, le nouveau styliste maison tente de réimpulser quelques codes qui avaient fait la gloire de Thierry Mugler himself : uniformes, prothèses, traits anatomiques... On sent bien que la maison cherche à s'imposer. On voit bien que coute que coute, on veut taper fort et se positionner dans l'univers Chaudbiz. Formichetti excelle dans la création d'images, raconte des histoires, nous trimballe dans ses mondes. en revanche côté défilé, ça pêche un peu, ça tatonne, c'est pas encore ça. Mais patience, il pourrait y arriver. Autrement nous avons une autre solution : MANFRED REVIENT STP.

 mugler 1  mugler2 mugler3

collection Mugler - Printemps Eté 2012 - Nicola Formichetti